Comité Français des Barrages et Réservoirs

doi_cfbr_shf_colloque2017_c06

Projet et réalisation de la préfosse d’érosion du Barrage de Lom Pangar au Cameroun


Federico D’ALESSANDRO, Marie L’HOSTIS, Ali BOUAZIZ (TRACTEBEL), Charlotte GROUSET, Thibaut GUILLEMOT (ISL), Jean-Calvin YOGO (EDC)

Éditeurs :

  • Société Hydrotechnique de France - SHF - ISBN : 979-10-93567-16-7
  • Comité Français des Barrages et Réservoirs - CFBR - ISBN 979-10-96371-04-4

Colloque "Hydraulique des barrages et des digues" - 29 et 30 novembre 2017 - Chambéry, France

Année d’édition 2017

Téléchargement : Actes du colloque

Title : Plunge pool project and implementation at the Lom Pangar dam site (Cameroon)

Résumé
Le barrage-réservoir de Lom Pangar, localisé dans la région de l’Est du Cameroun a pour fonction principale d’augmenter la régularisation de la Sanaga et la production des centrales existantes de Song Loulou et Edéa, et celle des futurs projets, dont Nachtigal amont. Les études hydrauliques de projet ont démarré en phase d’Avant-Projet Détaillé par une évaluation théorique du potentiel d’érosion à l’aval de l’évacuateur de crues et la restitution, concluant que seuls des essais sur modèle réduit physique permettraient de conclure sur la nécessité d’une préfosse. Pendant les phases successives de conception, différent types d’études et simulations ont été menés sur modèle réduit à fond mobile et à fond fixe afin de vérifier le potentiel d’érosion, l’impact de la préfosse sur la sécurité des ouvrages et l’optimisation de sa profondeur. Ces études par modèle réduit ont conduit à réaliser une préfosse afin de maîtriser l’érosion au pied aval du barrage. Une des particularités de ce chantier a été l’excavation à l’explosif des 65 000 m3 de roche de la préfosse d’érosion alors que le barrage mixte de 57 m de hauteur était presque terminé et que le réservoir de 6 milliards de m3 était partiellement rempli. Durant toute l’excavation, les vitesses particulaires ont été mesurées et analysées en différents points des ouvrages par rapport aux seuils de vitesses maximales admissibles fixés. Dès les premiers tirs d’essai, une loi de propagation propre au site a pu être établie puis plusieurs lois ont été précisées par zones et affinées au fur et à mesure, permettant d’adapter les plans de tirs afin d’optimiser les cadences de travaux tout en respectant le critère de vitesse maximale sur les ouvrages.

Abstract
The Dam-reservoir of Lom Pangar is located in the East region of Cameroon. Its main function is to increase the regularization of the Sanaga River and the production of the existing power plants of Song Loulou and Edea, and of the future projects, included Nachtigal. Hydraulic studies started during the Feasibility design phase with a theoretical assessment of the erosion potential downstream of the spillway, concluding that only physical model tests would lead to the conclusion on the necessity of a plunge pool. During the successive design phases, different types of studies and simulations were carried out on a physical model with both mobile and fixed bed conditions to verify the erosion potential, the impact of the plunge pool on the safety of the structures and the optimization of the depth of the pool. These model-based studies led to the construction of a plunge pool needed to control erosion at the downstream toe of the dam. A specificity of this project is the excavation of the 65 000 m3 of rock from the plunge pool with explosives, while the 57 m high dam was almost completed and the 6 billion m3 reservoir was partially filled. Throughout the excavation, the particle velocities induced by the blasting were systematically measured and analyzed at various points of the structures in relation to the maximum defined acceptable particle velocities. Since the first blasts, a site-specific propagation law was established and refined during the excavation works. Finally, several laws were specified for each geological zone allowing the blasting plans to be adapted in order to optimize the excavation rates while respecting the criterion of maximum acceptable velocity on the structures.

Citation :
D’ALESSANDRO Frederico, L’HOSTIS Marie, BOUAZIZ Ali, GROUSET Charlotte GUILLEMOT Thibaut, YOGO Jean-Calvin. Projet et réalisation de la préfosse d’érosion du Barrage de Lom Pangar au Cameroun. In Colloque "Hydraulique des barrage et des digues". Chambéry : CFBR-SHF - 29,30 novembre 2017. ISBN 979-10-93567-16-7 & 979-10-96371-04-4. p. 537-548. doi : 10.24346/CFBR_shf_colloque2017_c06


Voir aussi : Colloque "Hydraulique des barrages et des digues"

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.