Comité Français des Barrages et Réservoirs

doi_cfbr_shf_colloque2017_c04

Protection de la fosse de dissipation du barrage de Chancy-Pougny avec prismes en béton


Davide WÜTHRICH, Sabine CHAMOUN, Giovanni DE CESARE, Anton J. SCHLEISS (Laboratoire de Constructions Hydrauliques - LCH, Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne)

Éditeurs :

  • Société Hydrotechnique de France - SHF - ISBN : 979-10-93567-16-7
  • Comité Français des Barrages et Réservoirs - CFBR - ISBN 979-10-96371-04-4

Colloque "Hydraulique des barrages et des digues" - 29 et 30 novembre 2017 - Chambéry, France
Année d’édition 2017

Téléchargement : Actes du colloque

Title : Protection of the stilling basin of the Chancy-Pougny Dam using concrete prisms

Résumé
La fosse de dissipation à l’aval du barrage de Chancy-Pougny qui fait face à une érosion progressive est l’objet de cette étude. Un modèle physique a été construit à l’échelle 1:55 afin de mieux comprendre les sources de cette érosion. Due à l’asymétrie géométrique du bassin de dissipation, une recirculation est créée et interagit avec le jet d’une des passes du barrage. Cette interaction conduit à de fortes sollicitations sur le fond de la fosse, ce qui contribue à l’augmentation de l’érosion. Des mesures protectrices ont été mises en place sur le modèle physique, notamment un mur latéral bloquant le courant de retour de la recirculation, ainsi que des prismes en béton placés sur le fond de la fosse afin d’éviter le creusement. Deux dimensions de prismes ont été testées avec deux dispositions différentes : prismes placés régulièrement et prismes placés en vrac. Cette dernière disposition s’est avérée la plus efficace, néanmoins avec une disposition hybride des deux types de prismes. Finalement les petits prismes ont été placés du côté de la rive droite de la fosse et les grands du côté gauche. Avec cette configuration, la présence seule des prismes a été suffisante, sans le mur latéral, pour dissiper les jets des quatre passes du barrage et éviter la recirculation au sein de la fosse.

Abstract
The objective of this study is the stilling basin downstream of the Chancy-Pougny dam, facing some scour problems. A physical model was constructed with a scaling ration of 1:55, with the purpose of better understanding the origin of this erosion. The non-symmetrical geometry of the stilling basin generated a recirculating flow that interacted with the jets coming out of the spillway gates. This interaction led to strong stresses on the bottom of the stilling basin, contributing to the scour process. Some protective measures were tested on the physical model, including a lateral wall blocking the return flow of the recirculation, and the placement of concrete prisms on the bottom to limit its erosion. Two prism sizes were tested with two different arrangements : regular and random. The latter was proved to be the most effective. Thus, a hybrid disposition of both types was finally chosen, placing the small prisms on the right-hand-side of the river and the large prisms on the left-hand side. For this configuration, without the vertical wall, the presence of the prisms was sufficient to dissipate the energy of the spillway gates and avoid any recirculation in the stilling basin.

Citation
WÜTHRICH Davide, CHAMOUN Sabine, DE CESARE Giovanni, SCHLEISS Anton J. Protection de la fosse de dissipation du barrage de Chancy-Pougny avec prismes en béton. In Colloque "Hydraulique des barrage et des digues". Chambéry : CFBR-SHF - 29,30 novembre 2017. ISBN 979-10-93567-16-7 & 979-10-96371-04-4. p. 166-173. doi : 10.24346/cfbr_shf_colloque2017_c04


Voir aussi : Colloque "Hydraulique des barrages et des digues"

Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.