Comité Français des Barrages et Réservoirs

L’exploitation

L’exploitant intervient dans le cadre d’une convention passée avec le propriétaire qui définit clairement le champ de son action.
En matière de suivi et d’entretien, l’Exploitant peut par exemple, se voir confier les tâches suivantes :

  • Inspection visuelle régulière de l’ouvrage.
  • Vérification périodique du bon fonctionnement des dispositifs de commande et de manœuvres des ouvrages hydrauliques.
  • Entretien courant du barrage et des organes hydrauliques.
  • Mesures périodiques des instruments d’auscultation et vérification de leur bon fonctionnement.
  • Rédaction du rapport annuel d’Exploitation.

Si l’Exploitant possède un certain nombre de compétences techniques, il peut également réaliser directement certaines tâches telles que :

  • Report et interprêtation des mesures d’auscultation, incluant généralement une analyse statistique avec établissement du rapport annuel d’auscultation.
  • Participation aux Visites Techniques Approfondies de l’ouvrage.

L’exploitant intervient également dans le cadre des objectifs attachés au barrage : production d’énergie, irrigation soutien d’étiage, protection contre les crues etc..

Le métier d’Exploitant revêt alors de multiples aspects. De nombreuses compétences sont requises pour exercer le métier :

  • génie civil
  • (hydro)mécanique
  • électrotechnique
  • fonctions de contrôle commande, de télécom et d’informatique industriel
  • fonctions transverses et administratives

L’exploitant est en contact régulier avec les nombreuses parties prenantes de l’environnement des barrages :

  • Les Autorités de Sureté ou de Tutelle
  • Les collectivités locales : mairies, préfectures..
  • Les riverains
  • Les usages des rivières et lacs qu’ils soient des industriels ou des particuliers
  • Les différentes associations (pêcheurs, protection de la nature, sportifs etc..).