Comité Français des Barrages et Réservoirs

CIGB

La Commission Internationale des Grands Barrages (CIGB voir le site : http://www.icold-cigb.org) est une Organisation Internationale non gouvernementale. Destinée à favoriser l’échange des connaissances et de l’expérience dans le domaine de l’ingénierie des barrages, la CIGB guide la profession pour réaliser efficacement des ouvrages économiques tout en étant conformes aux règles de sécurité et aux impératifs de l’environnement.

La CIGB a été fondée en 1928 et rassemble désormais près de 100 Comités Nationaux qui comportent environ 6 000 membres individuels : ce sont des ingénieurs, géologues et scientifiques qui appartiennent à des organisations privées ou gouvernementales, des bureaux d’ingénieurs-conseils, des universités, des laboratoires et des entreprises de construction.

L’objectif initial de la Commission était de favoriser les progrès dans l’établissement des projets, la construction, l’exploitation et l’entretien des grands barrages et des ouvrages de génie civil associés en rassemblant, puis en diffusant les renseignements qui les concernent et en étudiant les questions qui s’y rapportent.

Depuis la fin des années 60, l’attention s’est concentrée sur certains sujets, tels que la sécurité des barrages, l’auscultation de leur comportement, le ré-examen des anciens barrages et de leurs évacuateurs de crue, les effets du vieillissement et l’impact sur l’environnement.

Plus récemment, d’autres thèmes ont été abordés tels que les études de coût au niveau de la conception et de la construction, l’équipement des rivières internationales, l’information du grand public et le financement des projets.

La Commission atteint ses objectifs par :

  • Des Comités Techniques qui produisent 2 à 10 documents, bulletins ou registres techniques par an.
  • Des Congrès triennaux comportant la discussion de quatre questions techniques. Entre 200 et 300 rapports sont présentés, totalisant 6 000 pages environ.
  • Des Symposiums techniques d’une journée ou d’une journée et demie.
  • Des Conférences magistrales .
  • Des Séminaires.

La CIGB contribue à accroître la connaissance dans les domaines de l’ingénierie des barrages et de la gestion des eaux.